La feuille de route du storytelling

4 Vote

Vous êtes convaincu de la nécessité d’engager une démarche storytelling ? Voici alors la marche à suivre.

Sébastien Durand – auteur de Storytelling- Réenchantez votre communication et animateur de leStorytelling.com - m”a fait le plaisir de venir compléter mon décryptage du storytelling publié dans La lettre du cadre numéro 440.

En cinq recommandations, il confiait une synthèse de sa feuille de route pour réussir une action de storytelling. En voici la version longue.

1. Fixez-vous un objectif

Augmenter la notoriété de votre territoire, créer un sentiment d’appartenance pour vos administrés, attirer des touristes ? Il faut que l’objectif soit connu et mesurable.

2. Trouvez l’inspiration

Ne vous contentez pas de plonger dans les archives ou de rencontrer ceux qui «savent», essayez de comprendre les histoires qui marchent chez les jameshallison casino autres. Pas pour les copier mais pour vous en inspirer…ou vous en différencier.

3. Rédigez un «livre des histoires»

Même les histoires qui ne vous semblent pas utiles pour votre storytelling actuel, gardez-en la trace quelque part : elles pourront toujours servir un jour.

4. Mettez au point votre storytelling

C’est la partie technique à proprement parler. Quelle typologie narrative : une histoire de conquête, de désir, de partage ? Quel «schéma actanciel» : la quête, le héros, les péripéties diverses ? N’hésitez pas à vous faire accompagner dans cette démarche.

5. Testez et corrigez

Un bon storytelling prend vie grâce à son narrateur (vous). Mais aussi grâce à ses «narrataires» (ceux à qui vous la destinez). N’oubliez pas de capter leur attention («Il était une fois») et adaptez votre histoire en fonction des réactions.

6. Donnez du temps au temps

Le succès de votre histoire se joue sur le long terme, c’est ce qui fait la différence entre un «buzz» et le storytelling.

7. Enfin, pensez à l’histoire suivante

N’attendez pas que l’objectif fixé en 1. soit atteint, pensez à votre storytelling comme au chapitre d’un livre. Quand vous tournerez la page, il faut déjà avoir prévu comment débuter le chapitre suivant. «Il sera une fois»…

Cette entrée a été publiée dans théorie, avec comme mot(s)-clef(s) . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Signaler un abus

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>